Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

50% des patients atteints d’un cancer guériront

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 07/05/2014
homme qui lève les bras au ciel

Selon une étude réalisée par des spécialistes du cancer sur un échantillon de 7 millions de patients atteints du cancer entre 1971 et 2011, la moitié d’entre eux peuvent espérer vivre 10 ans au minimum. En effet, l’étude démontre que la moitié des personnes atteintes d’un cancer pourra être désormais guéries. Le taux de survie en Angleterre et au Pays de Galle a doublé depuis les 1970, ce qui montre bien que le cancer peut être désormais plus facilement vaincu. On peut voir de nettes améliorations en matière de diagnostic et de traitement contre la maladie et elle pourra désormais être traitée comme une maladie chronique !

 

Le Royaume-Uni reste cependant très éloigné des taux remportés par bon nombre de pays Européens, notamment à cause des nombreux cas non diagnostiqués par les médecins généralistes et dus à des traitements moins efficaces une fois le diagnostic effectué. Fin 2013, une étude portant sur 29 pays a comparé la survie à cinq ans après un cancer. Les taux du Royaume-Uni étaient les moins bons passant même sous la moyenne de l’Union Européenne pour neuf des dix cancers les plus courants (sein, colon, prostate, poumon entre autres). Au Royaume-Uni, un cas sur quatre n’est pas diagnostiqué jusqu’à ce que le patient arrive à l’hôpital en situation d’urgence.

 

De nouveaux espoirs pour la guérison de cancers

 

Il y a seulement une quarantaine d’années, moins d’un quart des malades avaient vécu une décennie. Le prochain pallier que la médecine souhaite conquérir dans les 20 ans à venir serait une espérance de vie de plus de 10 ans pour 75% des malades atteints du cancer. Très confiant, le Docteur Harpal Kumar, directeur général de l’organisme de bienfaisance, explique que « ce point de basculement est important et qu’aujourd’hui la moitié des patients survivra au moins 10 ans après un diagnostic et que, pour beaucoup, ce sera beaucoup plus. »

 

L’étude montre que pour les malades du cancer diagnostiqués en 1970, une espérance d’un an était de mise, contre 5 ans en 2005/2006 et 10 ans et plus pour les personnes diagnostiquées en 2010/2011. Les améliorations les plus spectaculaires au niveau de la survie prennent en compte tous les cancers, dont celui du sein, celui de la prostate et celui des testicules. Effectivement, pour le cancer des testicules, le taux de survie à 10 ans a fait un bond de 69% en 1971 à 98% en 2011. Pour le cancer de la prostate, on est passé de 25% en 1971 à 80% en 2011. Quant aux femmes atteintes d’un cancer du sein, elles ont désormais plus de 78% de chances de survivre au moins 10 ans contre 40% en 1971.

 

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *