Santé

Apparition d’une souche virulente du VIH à Cuba

Catégorie : Santé rédigé par DocDuNet / 19/02/2015
rue_passante_colorée_cuba

Alors que les chercheurs ont encore peine à trouver un vaccin ou un traitement pouvant vaincre définitivement le VIH, une souche du virus extrêmement agressive vient d’être détectée à Cuba. Ce sont des chercheurs issus de l’Université catholique de Louvain en Belgique et de l’Institut de Médecine Tropicale Pedro Kouri de La Havane qui sont à l’origine de cette découverte troublante. Ils ont mené une étude spéciale dont les résultats sont publiés dans la revue scientifique EbioMedicine.

Une progression trop rapide

Selon les chercheurs, cette nouvelle variante du VIH a tendance à progresser rapidement. Ainsi, les victimes développent le SIDA avant même de connaître qu’ils sont infectés et d’avoir reçu un traitement. Il se trouve que la nouvelle souche mutante embarque avec elle le  « matériel biologique de trois virus », ce qui est à l’origine de l’augmentation considérable de la charge virale chez les patients infectés. Les chercheurs ont suivi de près 95 patients cubains, ils ont alors constaté que les symptômes du SIDA se manifestaient déjà chez les victimes trois ans après la première contamination. Pourtant, cette période de transformation est de 6 à 10 ans pour les autres variantes du virus.

Une découverte qui inquiète les experts

Même si le nombre des patients mis en observation est trop faible, ce qui ne permet pas aux chercheurs de généraliser le problème, les spécialistes du SIDA dans le sud de la Floride, aux USA, n’ont pas caché leur inquiétude. Les experts craignent que cette souche mutante devienne difficile à diagnostiquer et qu’elle résiste aux traitements existants. Le docteur Hector Bolivar de l’Ecole de médecine Miller de Miami, spécialiste des maladies infectieuses, a déclaré dans le Miami Herald que la mutation du VIH est un phénomène bien connu dans le domaine scientifique. Actuellement, on recense 60 variantes du virus et à priori, elles répondent aux divers types de thérapies déjà disponibles. Mais la souche découverte à Cuba est vraiment unique en son genre. Elle pourrait être à l’origine de la progression rapide du SIDA sur l’île bien que d’autres facteurs entrent également en cause. On cite entre autres l’insuffisance du nombre de pharmacies ouvertes à Cuba et l’existence d’autres maladies infectieuses qui favorisent le développement du SIDA à l’image de la candidose buccale. A noter que le taux d’utilisation de préservatifs à Cuba soit relativement faible peut aussi être à l’origine de ce fort développement de la maladie. Selon un bilan émanant des autorités sanitaires de La Havane, 20.000 nouveaux cas de contaminations au VIH ont été enregistrés à Cuba entre les années 1986 et 2014.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *