E-santé

Actu e-santé (santé connectée), innovation et quantified-self

[CES 2016] Le test de grossesse connecté

Catégorie : E-santé rédigé par DocDuNet / 18/01/2016
Grossesse connectée

Le rendez-vous incontournable des appareils électroniques grand public, jeux vidéos et autres applications de demain a lieu tous les ans à Las Vegas. Le célèbre CES (Consumer Electronics Show) rassemble ainsi des start-up de toute la planète qui viennent y présenter leurs gadgets tout aussi novateurs qu’insolites. Cette édition 2016 rassemblait ainsi plus de 190 start-up américaines et presque autant venues de l’Hexagone (cocorico !). Pourtant, l’objet qui a attiré mon attention n’était pourtant pas présenté par une de ces entreprises innovantes mais bien par un des plus importants fabricants de tests de grossesse Outre-Atlantique. La marque First Reponse surtout connue aux USA et en Australie vient ainsi de présenter le premier test de grossesse connecté.

Un test de grossesse personnalisable

Le domaine de l’e-santé est en croissance exponentielle depuis plusieurs années déjà. Toute sorte d’objets connectés et autres applications pour dispositifs mobiles sont sans cesse mis au point par des programmateurs à l’imagination débordante. La dernière en date est donc un test de grossesse connecté.

Concrètement il s’agit d’un test électronique qui se connecte via Bluetooth à son application («Cycle et ovulation») disponible sur n’importe quel Smartphone Android ou iOS. Le résultat arrive ainsi directement sur votre téléphone intelligent qui vous distrait ou vous informe durant les trois minutes nécessaires à l’élaboration de la réponse. C’est à l’utilisatrice de décider si elle veut être calmée, divertie ou informée : photos et informations s’affichent en conséquence.

L’intérêt majeur de cette invention un peu farfelue tout de même, c’est qu’en cas de réponse positive, l’application vous propose de nombreux liens vers des sites d’informations dédiés à la grossesse ainsi que de multiples informations et autres conseils : date prévue de l’accouchement, dates importante de suivi avec un professionnel, etc. En cas de réponse négative, une foule de données sont tout de même conservées et couplées avec l’application. Autant de renseignements utiles pour les femmes ayant des difficultés à avoir des enfants ou pour les gynécologues.

Mieux, la réponse est faite avec « tact ». L’application peut en effet être programmée aux préalables en fonctions des attentes de l’utilisatrice. Vous cherchiez à être enceinte ? La grossesse n’est pas désirée ? L’application adaptera sa réponse en fonction de la situation. Par exemple si vous souhaitiez être enceinte mais que le résultat est négatif divers conseils pour augmenter la fertilité sont fournis, etc.

Un test hors du commun

Le test de grossesse et son application proposée par « First Reponse » sont donc la suite logique et complémentaire des différentes « aides électroniques » qui existent déjà pour calculer l’arrivée de ses règles, la date d’ovulation.

Pour en profiter, il faut tout de même être disposé à y mettre le prix. Ce test de grossesse plutôt original est en effet vendu 20 dollars. Il n’est pour le moment disponible qu’aux Etats-Unis mais sa commercialisation est d’ores et déjà prévue pour le printemps en France. Il faudra donc dépenser trois à quatre fois plus d’argent que pour un test classique. Autre inconvénient, il s’agit bien d’un test unique qui se base lui aussi sur le taux de l’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG) utilisée par les autres tests. Autrement dit, comme eux, ce test de grossesse offre une fiabilité de 60 % à 5 jours de la date supposée de l’arrivée des règles puis une efficacité de 99 % la vieille de la date supposée de l’arrivée des règles. Autrement dit, mieux vaut être patiente si vous ne souhaitez pas débourser inutilement vos euros.

Sources

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *