Santé

Comment éviter de tomber malade en été

Catégorie : Santé rédigé par DocDuNet / 24/07/2015
plage_comprimes_

Durant l’été nous passons une grande partie de notre temps en extérieur, nous profitons au maximum de la chaleur estivale et des journées qui se sont allongées mais parfois de manière un peu distraites. Bien des négligences sont en effet commises et il n’est pas rare de souffrir de maux de gorge en plein mois d’août ! Conseils pour ne pas gâcher ses vacances.

Etre vigilent avec la clim’

Société du tout confort oblige, à la moindre chaleur c’est « la clim’ » qui est allumée, partout : au bureau (si vous n’avez pas encore la chance d’être en vacances), à la maison, dans la voiture, dans les commerces et magasins, les transports en commun… Difficile d’y échapper.

Si la clim’ offre un confort incontestable, il ne faut pas en abuser et surtout savoir l’utiliser à bon escient car sinon c’est le mal de gorge garanti. Notre organisme ne peut supporter des écarts incessants de températures qui plus est de manière aussi brutale. Passer de son bureau où il fait 20 degrés à la rue où c’est la canicule qui règne avec une chaleur étouffante pour s’engouffrer dans sa voiture et y allumer la climatisation au maximum puis ressortir de nouveau, et ainsi de suite…

Quelques jours ou seulement quelques heures à ce rythme là, avec de fortes variations de températures, et c’est les picotements au fond de la gorge qui se font sentir, le pharynx qui s’irrite. Divers signes annoncent que les muqueuses de la gorge commencent à être mises à mal.

Ajuster sa clim’

La première chose à faire consiste donc à bien régler votre climatisation. Un écart de température supérieur à 6 degrés avec la température extérieure devient problématique : on vous le répète, il est difficile pour l’organisme de s’adapter à de telles fluctuations de températures.

Le problème c’est que vous n’avez pas forcément la possibilité de régler personnellement la climatisation, lorsque vous êtes dans un magasin ou que vous voyagez en train ou en avion par exemple, il y fait d’ailleurs généralement trop froid. Le plus simple c’est d’avoir tout simplement une petite écharpe en coton à portée de main. Une écharpe en été, c’est le monde à l’envers, certes, mais c’est surtout très efficace.

Pour protéger votre gorge vous devez également éviter de vous exposer aux courants d’air (fenêtre ouverte en voiture, ventilateur mal orienté, etc.), votre pire ennemi après la clim’. Là encore la petite laine est sans aucun doute l’une des meilleures options.

N’attendez pas que votre gorge commence à présenter les premiers symptômes pour réagir. Pensez à vous hydrater fréquemment avec un thé à la camomille et une cuillère de miel, une infusion au thym ou à l’eucalyptus plutôt qu’une boisson glacée… Et si c’est un peu trop tard, vous pouvez toujours utiliser des pastilles et autres sprays, leurs actions localisées donnent souvent de très bons résultats.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *