Les effets secondaires de Cialis

CialisLe Cialis est un médicament prescrit pour les troubles érectiles. Cependant, il existe des effets secondaires qui varient en fonction de la personne. Ainsi, seuls 10% des utilisateurs du Cialis ressentent des effets secondaires.

Des effets secondaires très variés

Les effets secondaires les plus courants

Parmi les effets secondaires les plus courants, on note des maux de tête et d’estomac. Il est aussi possible de ressentir des sensations de chaleur. Il n’y a pas à s’affoler, ces effets secondaires disparaissent généralement en quelques heures. Il est possible de ressentir une baisse de la libido ainsi que des hémorroïdes.

Les effets secondaires les plus communs

Certains utilisateurs du Cialis peuvent ressentir d’autres effets secondaires comme des douleurs dorsales ou musculaires, des étourdissements, un nez bouché ou encore voir leur peau rougir. Ces effets peuvent survenir entre 12 et 24 heures après la prise du médicament. Cependant, si les douleurs persistent au bout de 48 heures, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Les effets secondaires les plus rares

Il existe quelques effets secondaires rares comme un éruption cutanée, des maux de ventre, des troubles de la vision et un changement de la pression artérielle. Dans les cas les plus rares, il se peut qu’un homme souffrant de maladie cardiaque ressente des crampes au cœur voire une crise cardiaque ou encore un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). On note également dans les cas les plus rares une érection prolongée et douloureuse pouvant durer plus de 4 heures. Il faut consulter rapidement votre médecin en cas d’effet secondaire rare !

Recommandations quant à son utilisation

Prévenir son médecin de ses antécédents de santé

Avant toute prise du traitement, il vous faudra communiquer quelques informations importantes à votre médecin. En effet, votre médecin doit savoir si vous avez : des problèmes de vision ou des yeux quels qu’ils soient (y compris la rétinite pigmentaire qui est une maladie héréditaire), une réaction inhabituelle ou allergique au tadalafil (ainsi qu’à d’autres médicaments ou aliments ou colorants, etc.), une maladie du cœur (y compris antécédents cardiaques et problèmes cardiaques, un pouls irrégulier ou encore une angine), une pression sanguine basse ou élevée, ou une maladie du foie ou des reins.

Attention aux interactions médicamenteuses !

Le Cialis ne doit en aucun cas être combiné à certains médicaments parmi lesquels dont le nitrate, l’isosorbide mononitrate, et la nitroglycérine. Il peut également interagir avec certains médicaments pour la haute pression sanguine, pour le traitement d’une infection au VIH ou Sida, pour le traitement d’une infection à champignon ou à levure (fluconazole, itraconazole, kétoconazole etvoriconazole), pour les problèmes de prostate, pour les convulsions (quela carbamazépine, oxcarbazépine, phénytoïne et phénobarbital), avec les antibiotiques macrolides ou encore avec le jus de pamplemousse ! Quoi qu’il en soit, cette liste n’est pas exhaustive et vous devez dire tous les médicaments que vous consommez à votre médecin.

Soyez vigilant pendant la durée du traitement

Tout changement même minime de votre vision lors de la prise du Cialis doit vous conduire à consulter votre médecin ou un professionnel de la santé dans les plus brefs délais. Cessez toute prise du traitement si vous avez une perte de la vision d’un œil ou des deux. De même, n’hésitez pas à consulter si vous constatez une érection de plus de 4 heures ou si vous avez une érection douloureuse : il faudra un traitement rapide car les dommages peuvent être permanents. Si vous ressentez des nausées, des douleurs dans la poitrine, des étourdissements, des douleurs au bras ou lors du rapport sexuel, interrompez immédiatement l’activité sexuelle et consultez. Évitez une trop grande consommation d’alcool lors de la prise du médicament au risque de souffrir de maux de tête, d’étourdissements, d’une chute de pression artérielle ou d’une augmentation de votre pouls.