Les contre-indications de Spedra

SpedraComme tout médicament, le Spedra comporte des contre-indications. Il ne faut pas hésiter à consulter votre médecin avant toute prise de ce traitement. Et il faut faire particulièrement attention aux interactions médicamenteuses, aux problèmes de santé grave ou encore éviter certaines consommations.

Prendre du Spedra

Le Spedra est un vasodilatateur qui va directement agir sur l’érection. Ce traitement est prescrit en cas de dysfonction érectile chez l’homme. Il faut savoir que son action sur le système cardiovasculaire est minime. Cependant, il ne déclenche en aucun cas une érection de son propre chef et il faut une situation de désir sexuel afin de l’enclencher. Dès la prise du Spedra, il faut compter entre 20 et 40 minutes pour ressentir les premiers effets. 57% des hommes voient leurs érections améliorées. Cependant, il est préférable de l’éviter si vous vous retrouvez dans la liste suivante. Attention cette liste est non exhaustive et il est conseillé de toujours consulter votre médecin avant toute prise d’un traitement.

Les combinaisons médicamenteuses

Évitez le Spedra si vous prenez déjà certains médicaments afin d’éviter toute interaction médicamenteuse :

  • les dérivés nitrés que l’on utilise principalement pour les douleurs dans la poitrine telles que l’angine de poitrine car le Spedra pourrait alors augmenter les effets de ce médicament et faire nettement baisser votre pression artérielle
  • les traitements contre le Sida ou le VIH comme le ritonavir, l’indinavir, le saquinavir, le nelfinavir ou l’atazanavir
  • les médicaments contre les infections fongiques comme le kétoconazole, l’itraconazole ou le voriconazole
  • les antibiotiques pour des infections bactériennes comme la clarithromycine ou la télithromycine

Les problèmes de santé

Évitez le Spedra si vous avez certains problèmes de santé :

  • des problèmes cardiaques graves (crise cardiaque depuis moins de 6 mois) ou s’il y en a dans votre famille
  • une arythmie (battements du cœur irréguliers)
  • une attaque cérébrale dans les 6 derniers mois
  • une pression artérielle trop faible (hypotension) ou trop élevée (hypertension) et que vous ne prenez pas de traitement pour la contrôler
  • une douleur dans la poitrine lors des rapports sexuels
  • un problèmes grave des reins ou du foie
  • une perte de la vision d’un œil voire des deux yeux ou un problème au niveau des yeux grave et/ou fréquent dans votre famille (rétinite pigmentaire entre autre)
  • une allergie à l’avanafil ou à l’un des autres composants contenus dans le médicament

La consommation

En prenant Spedra, vous devrez éviter :

  • une trop grande consommation d’alcool car cela pourrait entraîner une augmentation du rythme cardiaque et faire baisser votre pression artérielle. Ainsi, il se pourrait que vous ressentiez des maux de tête en position debout voire ressentir des palpitations. De plus, l’alcool diminuera inévitablement les effets du Spedra quant à votre capacité à avoir une érection.
  • le jus de pamplemousse qui peut augmenter l’exposition au médicament. Il est donc conseillé d’éviter le pamplemousse pendant le traitement.

Précautions à prendre

  • Un homme fragilisé par l’âge ou par une maladie chronique peut faire un AVC lors de la reprise d’une activité sexuelle. Ainsi, un bilan médical préalable est nécessaire après l’arrêt du traitement
  • Il vaut mieux traiter les impuissances sexuelles d’origine psychologique par des thérapies spécifiques plutôt que par un traitement médicamenteux
  • Il est conseillé de prendre certaines précautions en cas de troubles de la coagulation, d’ulcères de l’estomac ou encore de malformations du pénis, ou de maladie prédisposant au priapisme
  • Il se peut, suivant les effets indésirables que peut provoquer le Spedra, que la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses ne soit pas compatible avec la prise du traitement.