Doc Santé | Le sevrage tabagique

En France, il y a près de 16 millions de fumeur et plus d’un tiers, qui ont entre 15 et 85 ans, fument de temps en temps. Chez les 18-34 ans, près d’une personne sur deux fume. Tous les ans, le tabac tue plus de 5 millions de personnes. Quant au tabagisme passif, il serait à l’origine de près de 600 000 décès prématurés par an d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Depuis le siècle dernier, le tabac a entraîné plus de 100 millions de mort à travers le monde. Au 21ème siècle, on pourrait approcher le milliard.

Qu’est-ce que le tabagisme exactement ?

Le tabagisme est le fait de consommer du tabac. Ce dernier peut être consommé de différentes manières : cigarette, tabac à chiquer, pipe, etc. Il y a deux types de tabagisme :

  • le tabagisme actif : le fumeur consomme volontairement du tabac
  • le tabagisme passif : la personne inhale de la fumée de tabac involontairement

Pourquoi le tabac est-il mauvais pour la santé ?

La fumée de tabac comporte plus de 4 000 produits chimiques dont au moins 250 sont déjà connus comme nocifs et 50 comme cancérigènes. D’après l’OMS, « Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer n’expose pas à un risque accru de cancer du poumon. Pour réduire ce risque, le seul objectif est d’arrêter de fumer ». C’est au XVIIe siècle que les médecins ont commencé à observer les effets néfastes du tabac mais il faut attendre le XIXe siècle pour que la nicotine soit identifiée comme un composant du tabac. En 1950 ont lieu les premières études épidémiologiques prouvant la nocivité du tabac. Nous savons aujourd’hui qu’un cancer sur trois est dû au tabagisme, le cancer du poumon est le plus connu et il concerne 90% des cas de cancer liés au tabagisme actif et 5% liés au tabagisme passif. D’autres cancers peuvent aussi être causés par le tabac : bouche, lèvres, gorge, vessie, rein, pancréas et utérus. Parmi les autres maladies causées par le tabac, on retrouve : des maladies cardiovasculaires, des malformations pour le fœtus chez la femme enceinte, de l’asthme ou encore des infections ORL.

Symptômes du sevrage tabagique

Il n’est pas facile d’arrêter de fumer. Dès l’arrêt du tabac, les fumeurs peuvent ressentir des effets qui sont dus au sevrage tabagique. Il faut compter environ 4 jours pour que le corps évacue la nicotine mais les effet peuvent durer pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Il existe donc des symptômes liés au sevrage tabagique qui sont :

  • irritabilité
  • anxiété
  • tremblements
  • bouche et gorge sèche
  • fortes envies de fumer
  • maux de tête
  • insomnie
  • accroissement de l’appétit
  • désir accru de grignotage
  • constipation ou diarrhée
  • douleurs abdominales

Les fumeurs sont susceptibles de devenir à tout moment dépendants au tabac mais il faut savoir que les caractéristiques génétiques augmentent le risque de dépendance ainsi que le cancer du poumon. C’est notamment durant l’adolescence que la dépendance s’acquiert mais elle peut également survenir plusieurs jours ou semaines voire mois après la première cigarette.

 

Traitements disponibles

Traitements existants facilitant le sevrage tabagique. Ces traitements aident le fumeur à arrêter la cigarette.

Médicaments :

  • le bupropion (Zyban)
  • la varénicline (Champix)

Ces médicaments ne s’obtiennent que sur ordonnance et il est important d’avoir un suivi régulier, notamment en cas d’humeur dépressive, d’agitation ou de tout comportement inhabituel

Produits de remplacement de la nicotine :

  • les timbres transdermiques (Habitrol et Nicoderm)
  • la gomme à mâcher (Nicorette)
  • les lozanges (Thrive)
  • les vaporisateurs nasaux
  • les inhalateurs