Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Fini les fausses promesses de santé sur nos produits alimentaires !

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 22/05/2012

Rappelez-vous les problèmes qu’avait connus Actimel aux Etats Unis pour avoir choisi comme slogan « renforce les défenses naturelles de l’organisme » alors qu’en fait, ce n’était pas tout à fait vrai. En France les plaintes n’ont pas vraiment suivies ou n’ont pas fait autant de bruit qu’outre manche, mais les choses ont changé, dans quelques semaines, ces slogans prometteurs n’apparaitrons plus si cela n’est pas prouvé scientifiquement…

 Entre Taillefine et « Riche en calcium »

allegations alimentairesDans la même veine, il y a quelques années une loi européenne avait été mise en place pour changer les noms de produits qui pouvaient être trompeur pour le consommateur, ce pourquoi les biscuits Taillefine sont devenues Belvita et les yaourts Bio de Danone sont devenus Activia.

Toujours dans ce même cadre de protéger le consommateur d’annonces publicitaires trompeuses, 222 allégations santé présents sur les produits alimentaires seront retirés sil ne sont pas prouvés scientifiquement.

Ainsi, il est possible que les mentions « aide à réduire votre cholestérol » « bon pour les os » « riche en magnésium » disparaissent de vos produits préférés.

C’est l’Euro qui dit non !

Ce 16 mai, la commission européenne a adopté une nouvelle loi pour protéger le consommateur qui devrait se faire remarquer dès la fin de l’année dans les rayons des votre supermarché.

Cette loi européenne s’appliquera donc au 27 pays membres de l’Union et des avis scientifiques solides seront nécessaires pour apposer de telles mentions sanitaires sur les produits alimentaires.

Sur les 44 000 allégations santé présenté en 2008 par les Etats Membres de l’Union Européenne ont été analysées pour garder les principales mentions qui nécessitent de réelles avis scientifique pour ne pas tromper les consommateurs.

La comission a réduit ce nombre a 4 600 pour au final n’en garder que 222 qui se déclinent en 500 mentions différentes.

La liste en anglais de ces mentions est disponible sur le site de la commission…

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (1)
  1. Yolande     | Reply

    Bah tant mieux parce que les commentaires trompeurs sur les produits alimentaires ça va bien… Meme si ca ne trompe pas bcp de monde je pense qu’on va avoir de belles surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *