Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Mesdames, éteignez cette cigarette qui consume votre cœur

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 29/08/2011

Cette semaine avait lieu le congrès européen de la société des cardiologues qui mettaient une fois de plus en avant le risque accru des femmes consommatrice de tabac. Cette fois-ci, c’est le rapport avec les maladies cardiovasculaire qui est mit en avant pour être devenu la première cause de mortalité chez la femme.

Tabagisme et style de vie

Une récente étude montre que les maladies cardio-vasculaires sont la principale cause de mortalité des femmes depuis ces dernières années. Cela s’explique par le nouveau mode de vie de celles-ci : tabagisme, alcoolisme, obésité, stress, sédentarité.

En 1995, c’était 3.7% des femmes qui ont succombées aux maladies cardiovasculaires, alors que cette année, c’est 11.6% de décès liés à la condition.

Contraception

A ajouter à cela, le mélange tabagisme et contraception est très dangereux pour les femmes de plus de 35 ans ayant un passé de fumeuses actives.  Les femmes sont donc plus à risque de faire un infarctus du myocarde si elles fument 3 à 4 cigarettes par jour et pour celles combinant tabac et pilule, le risque est multiplier par 3. Pilule ou cigarette, il faut choisir.

L’avis des médecins

Le professeur cardiologue Nicolas Danchin explique : « Jusqu’à la ménopause, les femmes étaient relativement épargnées car les œstrogènes jouaient un rôle protecteur. Après la ménopause, elles perdaient cette protection mais cumulaient quand même moins de facteurs de risques que les hommes ».

Le docteur Claire Mounier-Véhier, chef du service de médecin vasculaire révèle que « femmes ont en général peur de mourir d’un cancer du sein. Or, seule une femme sur 25 décédera de cette maladie contre une sur trois sera victime d’une maladie cardio-vasculaire ».

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (0)
  1. PINEAU chantal     | Reply

    En effet les jeunes femmes fumeuses ne sont souvent pas suffisamment conscientes du danger qu’elles encourent car tabac, alcool et contraception forment un cocktail explosif pour la santé.
    J’ai arrêté de fumer vers 35 ans pour accompagner mon mari gros fumeur dans son sevrage du tabac et je peux dire que le résultat a été très bénéfique. Plus d’addiction au tabac, c’est un renouveau, de l’air frais dans les poumons, des odeurs qui renaissent…un bien-être inexplicable : je n’aurais d’ailleurs jamais dû fumer !
    La peau du visage mieux oxygénée vieillit moins vite, le teint est frais et les rides de la fumeuse sont absentes. Il n’y a que des avantages à arrêter de fumer alors courage, c’est tout à fait possible d’y arriver avec de la motivation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *