Editorial

Fit GUARD: un protège-dents high-tech contre les commotions cérébrales

Category: Editorial Written by Doc Du Net / 12/06/2014
le fit guard

Des chercheurs Américains viennent de mettre au point un protège-dents high-tech. Sous le nom de FitGuard, ce protège-dents intelligent serait capable de détecter les commotions cérébrales. Cet appareil innovant s’adresse aux athlètes pratiquant des sports de contact, et confrontés à des chocs répétés. Ces chocs, violents ou non, peuvent entraîner des conséquences cérébrales sérieuses, voire mortelles. Grâce à des LED fixés sur le FitGuard, il est désormais possible de prévenir les risques de commotions cérébrales.

En effet, des lumières LED informent sur la force des coups. Ainsi si les voyants LED s’illuminent en vert, l’impact est faible, si les LEDS deviennent bleu l’impact est moyen . Si les voyants s’illuminent en rouge, l’impact reçu est violent. Le voyant rouge signale que l’athlète a 50% de risque de souffrir d’une commotion cérébrale. Dans un contexte classique, il était impossible pour l’entraîneur de déterminer l’ampleur des chocs subis par l’athlète, dans un tel cas le joueur retournait sur le ring ou sur le terrain. Mais avec ce protège-dents FitGuard, avec un voyant rouge, le joueur devra déclarer forfait.

Une détection précoce, mais efficace

Outre le système de LED, toutes les informations sur le choc reçu par l’athlète seront ensuite envoyées et traitées vers une application mobile. Anthony Gonzales, co-développeur de ce projet, affirme dans une vidéo que “le FITGuard permettra de suivre le protocole habituel en cas de commotion tout en ayant des données quantitatives pour étayer leurs conclusions “, et d’ajouter que “nous voulons fournir des outils permettant de prendre des décisions avisées sur la sécurité des athlètes et réduire les effets traumatiques des blessures cérébrales.”

A noter qu’aux Etats-Unis, environ 135 millions de personnes font du sport. A cet effet, les commotions cérébrales sont les lésions les plus courantes, touchant chaque année près de 3.8 millions de personnes. En France, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, les services d’urgences des hôpitaux enregistrent chaque année plus de 100 000 patients victimes d’un traumatisme crânien.

Sources :

Sciences et Avenir

Pourquoi Docteur 

Thank for sharing!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *