E-santé

Actu e-santé (santé connectée), innovation et quantified-self

Gestion de données de santé : IBM s’allie à Apple

Catégorie : E-santé rédigé par DocDuNet / 16/04/2015
logo_IBM

Un grand débat sur l’utilisation et le stockage des données de santé est ouvert au sein de l’Assemblée nationale. Parmi les questions qui requièrent encore de réponses figurent la manière d’analyser les données. En effet, à l’heure où de nombreux objets connectés liés à la santé sont produits en masse, la quantité de données produite par semaine est donc de plus en plus élevée. On peut dire que la société américaine IBM s’intéresse particulièrement sur le sujet.

Le stockage de données de santé

IBM, un leader américain dans le domaine de l’informatique a présenté le lundi 13 avril dernier un projet qui consiste à concevoir une plate-forme de stockage de données de santé portant le nom de Watson Health Cloud. En quête de croissance après quelques périodes de disettes, Ginni Rometty et son équipe ont décidé de profiter de la prolifération du marché de la santé connectée. Encore mieux, le groupe a eu l’idée de collaborer avec un autre géant du High-tech, qui n’est autre qu’Apple, pour mener à bien son projet. Notons que ce géant de la Silicon Valley est déjà connu en matière de développement de gadgets connectés et d’applications liées à la santé. Il a lancé l’Apple Watch, cette montre connecté qui permet aux usagers de surveiller leur état de santé au quotidien.
On peut dire que l’alliance de ces deux grosses pointures en matière de technologie nouvelle s’annonce très prometteuse. Pour information, l’hébergeur de données de santé que les deux sociétés vont créer se chargera de stocker les données anonymes émanant du logiciel Apple HealthKit et du module Apple ResearchKit.

Vers la croissance d’IBM

IBM entend enregistrer un chiffre d’affaires très important grâce à ce projet. Pour ce faire, le groupe pense confier la gestion de la plateforme à 2.000 salariés. Il multiplie également les partenariats avec des leaders dans le domaine de la santé comme le fabricant de prothèses médicales Johnson&Johnson, le concepteur de pacemakers et pompes à insulines Medtronic.
Le but est d’offrir à ces derniers des supports pertinents leur permettant de concevoir le produit qui répond au mieux aux besoins des patients. IBM a également dévoilé lundi dernier son projet de racheter deux sociétés de logiciels opérant dans le secteur de la santé. A en tenir compte, le groupe américain vient de découvrir le moyen d’assurer sa croissance pour une période relativement large.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *