Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Coupe du monde, Rugby et hèrpes

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 23/09/2011

On aime les voir dans les douches, se rouler par terre dans l’herbe mouillée et salir leurs t-shirts de boue. Quand ils se jettent les uns sur les autres, et les torses musclés dévoilées à la fin du match. C’est la coupe du monde de rugby en ce moment, les hommes sont de sorties, l’herpès aussi !

Un récent article publié dans un journal néo zélandais affirme que les rugbymans sont plus susceptibles d’attraper des infections et des virus du type herpès, lorsqu’ils se mêlent entre eux.

L’herpès est une maladie sexuellement transmissible et très contagieuse qui nécessite seulement le contact avec les zones ou les symptômes actifs sont présents pour être contaminée par le virus de l’herpès.

Maladie très contagieuse et incurable, il existe cependant des traitements de l’herpès qui apaisent les symptômes et réduit les délais de guérison.

Herpès et autres infections

Il ne suffit pas qu’un joueur soit contaminée pour que vous attrapé une saloperie sur un terrain de rugby, l’herbe trop humide par la pluie et les saisons cramoisie, les fertilisants sur la pelouse pour que l’herbe soit bien verte et les déjections de lapins et d’oiseaux n’aident pas à rendre les terrains de sport les plus hygiénique possible.

Dans la foulée de ce sport un tantinet violent, les sportifs souffrent de lésions cutanées qui s’infectent donc rapidement aux contacts de toutes ces bactéries. Les antiseptiques ne sont plus efficaces pour traiter tout cela.

Passes-moi le ballon, pas l’herpès !

Les médecins régissant l’infirmerie de la coupe du monde de rugby sont aux aguets du moindre virus  de l’herpès qui pourraient se propager chez les joueurs : La scrum pox (vérole de la mélée) peut donc facilement se transmettre de joueurs en joueurs quand ceux-ci ont un rapport de corps à corps pour garder le ballon dans leurs camps…

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (1)
  1. PierrOdeLune     | Reply

    J’ai regardé la finale, jesepere qu’en plus de ne pas avoir ramené la coupe à un point pres, on a pas ramené d’herpes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *