Médicaments

Actu pharma, traitements et médicaments

Inhalateurs contre l’asthme : soyez prudents

Catégorie : Médicaments rédigé par DocDuNet / 22/04/2015
ventoline

Une femme australienne a été admise aux urgences pour avoir inhalé une de ses boucles d’oreilles. Bien sûr, c’était un accident. Asthmatique, la femme en question a ingurgité le petit bijou coincé dans l’inhalateur, ce dernier était dépourvu de son bouchon. Ce fait a été publié le 9 avril dernier dans la revue BMJ Case Reports et il devrait mettre en garde les asthmatiques. A priori, il est toujours nécessaire de vérifier l’inhalateur avant chaque emploi.

Après l’inhalation, la patiente a tout de suite senti une égratignure sévère au niveau de la gorge. Elle a toussé du sang et avait du mal à respirer. Une boucle d’oreille c’était logée dans l’inhalateur. Pour ôter l’objet, il a fallu effectuer une bronchoscopie qui consiste à insérer un outil flexible et ultra mince muni d’une caméra dans la gorge de la victime. Cette dernière a ensuite dû prendre des antibiotiques pour prévenir toutes sortes d’infection. Tirée d’affaire, la femme prend désormais soin de toujours placer le bouchon sur son inhalateur.

La nécessité d’une éducation globale

Le Dr Lucinda Blake, stagiaire en médecine de base à l’Hôpital St. Vincent de Sydney a étudié ce type d’accident. Elle a alors confié que ce n’est pas le premier et ne sera pas le dernier incident dû à l’utilisation d’un inhalateur sans bouchon. Elle estime donc qu’il est nécessaire d’informer les patients sur l’existence du danger et les dommages qu’ils peuvent subir. Toujours selon ce professionnel de la santé, on doit apprendre aux patients à inspecter leurs inhalateurs à fond avant chaque usage pour s’assurer qu’aucun objet indésirable ne s’y cache. Par ailleurs, un inhalateur sans bouchon est exposé à plusieurs types bactéries pouvant occasionner d’autres troubles encore plus dangereux selon le Dr Brahim Ardolic, président de la médecine d’urgence à l’hôpital de Staten Island. Ce dernier déconseille vivement aux patients asthmatiques d’utiliser un inhalateur sans couvercle. Le Dr Blake leur recommande par contre d’utiliser les nouveaux modèles d’inhalateur dotés de bouchons attachés à leurs corps pour éviter le problème.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (1)
  1. Sweetlilou     | Reply

    Comparativement aux autres méthodes d’inhalation, la nébulisation comporte de nombreux avantages. Elle ne nécessite ni coordination manuelle, ni respiratoire. La nébulisation est efficace dans le cas d’un faible débit inspiratoire. Elle s’impose dans tous les cas de non coopération d’un patient, enfants en bas âge ou personnes âgées. La nébulisation permet aussi d’administrer au patient plusieurs médicaments compatibles, simultanément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *