Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

iPad à l’origine d’allergies au nickel

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 15/07/2014
Ipad, attention aux réactions allergiques

Le nickel est un métal très répandu dans la vie de tous les jours. Ce métal peut être retrouvé dans la composition de nombreux alliages, et on l’utilise pour accessoires vestimentaires (fermetures, oeillets de lacets, pressions…), bijoux (bracelets, montres, broches, colliers…), des accessoires divers (clés, pièces de monnaie, aiguilles, ciseaux… Cependant, il n’est pas rare que certaines personnes développent une réaction allergique au nickel. Dernièrement, le magazine médical américain Pediatrics vient de publier dans ses lignes un cas clinique rare, un enfant de 11 ans aurait développé un exanthème suite à une allergie au nickel. Les tests ont révélé que son iPad en serait le premier responsable.

Ce garçon de 11 ans aurait développé une allergie au nickel suite à l’utilisation de son iPad selon la revue médicale Pediatrics. L’iPad a été acheté en 2010, mais l’enfant l’aurait utilisé ces derniers temps de manière intensive les enquêtes menées par les médecins de l’hôpital de San Diego, hôpital ou il séjourne actuellement, soupçonnent la coque de son iPad. Selon les différentes recherches effectuées par ces médecins, la coque de l’iPad contiendrait du nickel. Victime d’éruption cutanée avec des fortes démangeaisons, le garçon de 11 ans a été traité à l’Hôpital Rady Children. Le Dr Sharon Jacob, dermatologue au sein de cet hôpital a déclaré que « la réaction allergique au nickel n’est pas mortelle, mais peut se révéler douloureuse et irritante, cette allergie peut être traité avec des stéroïdes et des antibiotiques « . Le Dr Sharon Jacob, qui a co-écrit ce rapport, a également déclaré que le jeune garçon a eu des antécédents de problèmes de peau. Il a développé une éruption cutanée sur différentes parties de son corps. Et suite aux tests cutanés effectués sur ce dernier, sa peau a été testée positive pour le nickel. Selon le rapport, les médecins ont également détecté un composé chimique trouvé dans le nickel sur la coque de l’iPad. Pour l’heure, les responsables au sein d’Apple n’ont émis aucun commentaire sur ce sujet. De plus, les tests n’ont pas révélé si tous les modèles iPad contenaient du nickel.

Evitez tout contact avec ces objets

Une réaction allergique au nickel attaque en premier lieu la peau , les premiers symptômes se manifestent par une éruption cutanée, avec des rashs qui se développent. Ces symptômes peuvent également se traduire sous forme de rougeurs, d’ampoules. Ce métal se dissout facilement en présence de l’humidité et qui forme des sels , exemple à cause de la transpiration ou lorsqu’on se lave les mains. Ces formations de sel entraînent l’irritation de la peau. En ce sens, il faut éviter le contact avec les objets contenant du nickel. Dans son rapport, Sharon Jacob recommande aux utilisateurs d’iPad d’utiliser une housse de type Smart Case pour éviter tout contact avec la coque de l’appareil.

Pour savoir si un objet contient du Nickel, il existe un test très simple en utilisant du diméthylglyoxime (DMG) disponible en pharmacie. On imbibe un coton-tige avec du DMG et on le frotter contre l’objet à tester. Si le coton-tige prend une couleur rose-violet, le test est positif, l’objet contient du nickel.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *