Santé

La bronchiolite est de retour

Catégorie : Santé rédigé par DocDuNet / 22/11/2013

bronchiolite

D’après les autorités sanitaires, l’épidémie hivernale de bronchiolite a commencé à s’installer en France, notamment dans le Nord du pays. L’occasion de rappeler les précautions à prendre pour éviter de tomber malade.

La vague de froid qui s’installe en ce moment dans l’Hexagone apporte avec elle son lot de maladies respiratoires. C’est pourquoi le réseau Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe) sensibilise dans son dernier bilan hebdomadaire à l’arrivée des premiers cas de bronchiolite dans le nord de la France. En effet, les services hospitaliers ont remarqué que le nombre d’admissions de nourrissons de moins de deux ans est en augmentation. Cela signifie donc que l’épidémie saisonnière a débuté.

Ainsi l’Institut de Veille Sanitaire a constaté que « la situation épidémiologique actuelle montre que le nombre de recours aux services d’urgence hospitaliers pour bronchiolite du nourrisson est de nouveau en augmentation, suite au léger recul observé après les congés scolaires de la Toussaint ».

Il est à noter que, chaque hiver, près de 30% des enfants de moins de deux ans sont touchés par la bronchiolite. C’est un virus très contagieux qui est en cause, en altérant les petites bronches. La plupart du temps, cette épidémie débute vers la mi-octobre et se termine à la fin de la saison hivernale.

La méthode de transmission de virus se fait par voie aérienne (éternuement, toux) mais également par contact des mains. C’est pourquoi il est important de suivre des règles de base pour limiter la contagion : bien se laver les mains, éternuer dans le creux de son coude. De même, il est recommandé de ne pas emmener le nourrisson dans des lieux très fréquentés (magasins, transports en commun) et d’aérer régulièrement la chambre de l’enfant.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (0)
  1. Pingback: La bronchiolite est de retour | Le blog des new...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *