Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

La peur de grossir dissuaderait les fumeurs d’arrêter

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 15/05/2014
paquet de cigarettes

Une récente étude menée par des chercheurs du Penn State College of Medicine a montré que certains fumeurs étaient susceptibles d’être bloqués dans leur volonté d’arrêter de fumer face au risque que cela entraîne une prise de poids.

Les recherches ont prouvé que les premières années après l’arrêt du tabac s’accompagnaient souvent d’une prise de kilos, en moyenne une grosse dizaine, à quelques variations près selon les individus. Une donnée qui de prime abord ne semble pas propice à inciter à ralentir sa consommation de cigarettes.

Pour confirmer cette impression, on peut désormais se reporter à une étude de chercheurs américains qui ont interrogé 186 fumeurs actuels qui ont cherché un traitement pour arrêter de fumer ainsi que 102 fumeurs qui ont eux choisi d’éviter tout traitement. Tous les fumeurs étudiés fumaient au moins cinq cigarettes par jour. Les résultats sont éloquents. Tous les participants ont été interrogés sur leur éventuelle prise de poids lors de leurs tentatives d’arrêter de fumer ou sur leur éventuelle préoccupation quant à une prise de poids en cas d’arrêt du tabac selon la catégorie dont ils faisaient partie.

La prise de poids au coeur des préoccupations

Dans l’ensemble, la très grande majorité des interrogés a révélé être préoccupée par cette question et 53% ont indiqué qu’ils avaient pris du poids lors d’une précédente tentative d’arrêt. Parmi ces derniers, la plupart ont expliqué que ce gain pondéral constituait désormais un frein pour essayer à nouveau un traitement pour arrêter de fumer. Un comportement qui n’étonne pas outre mesure Susan Veldheer, chef de projet au département de la Santé Publique. « Chat échaudé craint l’eau froide, comme l’on dit. Même en connaissant les avantages de l’arrêt du tabac, ces personnes sont préoccupés par la prise de poids qu’il entraîne. »

Pour les chercheurs à l’origine de cette étude, cette question relative à la prise de poids devrait donc faire l’objet d’une attention particulière de la part des cliniciens lorsque des patients souhaitent arrêter la cigarette. Et des méthodes pour ne pas prendre de poids – ou en perdre – devraient leur être conseillés parallèlement pendant leur traitement.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *