Alimentation

Actu sur l'alimentation, la nutrition, la diététique, les régimes et les compléments

Le curcuma, un concentré de bienfaits

Catégorie : Alimentation rédigé par DocDuNet / 21/08/2015
epice_indienne

Si cette épice est relativement peu connue en Occident, le curcuma est par contre un ingrédient incontournable de la cuisine asiatique et plus précisément de la gastronomie traditionnelle indienne. Contenant de la curcumine comme le curry, le curcuma peut donc rajouter une touche d’exotisme à vos petits plats tout en prenant soin de vous. Voici quelques idées pour l’incorporer à vos repas et profiter de ses bienfaits par la même occasion.

Des plats plus savoureux et colorés

Rajouter du curcuma va ajouter de la couleur et une douce saveur à votre cuisine. Deux cuillerées sont suffisantes pour que vos papilles s’émoustillent des saveurs asiatiques. L’épice a qui plus est l’avantage de s’intégrer aisément dans n’importe quels types de préparations culinaires aussi bien chaudes (riz, pomme de terre, lentilles, etc.) que froides (salades en tout genre).

En Inde le curcuma est présent dans tous les chutneys. De manière plus générale il est très fréquemment utilisé dans l’alimentation pour colorer moutarde, charcuterie, fromage, liqueur… on le retrouve partout, parfois d’ailleurs sous l’appellation E100. Pour vous donner l’eau à la bouche, voici quelques idées de plats : piccalilli, poulet à la marocaine, rendag indonésien… et pour lier vos sauces tout en retirant l’acidité.

De nombreux bénéfices pour la santé

Si le curcuma peut vous offrir de nouvelles possibilités culinaires, il devrait également vous permettre de mieux digérer. Les épices ont plutôt mauvaise presse lorsqu’il s’agit de digestion (elles provoquent aigreurs et brûlures d’estomac), le curcuma à l’inverse est un sérieux allié de votre système digestif. Une faible quantité stimule la digestion en augmentant la sécrétion biliaire. Résultat : les parois de l’appareil digestif sont mieux protégées car l’acidité baisse. Ballonnements et ulcères devraient donc disparaitre rapidement.

De nombreuses études sont également en cours actuellement pour démontrer ou non l’effet anti inflammatoire du curcuma. Les résultats seraient plutôt probants car ses effets seraient comparables à ceux de la cortisone et de l’aspirine. La curcumine permettrait ainsi de diminuer et protéger l’organisme contre l’inflammation et le stress oxydatif.

D’autres études démontreraient ses effets anti cancer. Il faut encore approfondir les recherches pour mettre en évidence cette relation mais en Inde où 2 g par jour de curcuma peuvent être consommés, il y a beaucoup moins de cancer du rein (10 fois moins), du côlon (9 fois moins), du poumon (8 fois), du sein (5 fois moins), or les conditions environnementales sont comparables chez des gens de même âge. Une étude réalisée sur des fumeurs a également démontré que les composés cancérigènes présents dans l’organisme diminuaient après une consommation quotidienne de curcuma (1,5 g/jour).

Enfin, le curcuma contient du fer, du potassium, du manganèse, des flavonoïdes et serait un excellent antioxydant… Mais il est difficile de faire ici un résumé car sur 4 000 études menées, plus de 500 avantages sur la santé auraient été dénombrés !

Alors quand est-ce que vous l’incorporez à votre diète quotidienne ?

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *