Médicaments

Actu pharma, traitements et médicaments

Le viagra pour femme, ça existe !

Catégorie : Médicaments Sexualité rédigé par DocDuNet / 02/09/2013

 

viagra pour femme

La petite pilule bleue ne serait pas réservé qu’aux hommes, révèle un laboratoire basé aux Pays-Bas. Un équivalent du viagra masculin, déjà en phase de tests aux USA, pourrait faire son apparition sur le marché dans quelques années.

Appelé Lybrido ou sa pilule soeur Lybridos, ce médicament viserait à soigner les troubles du désir sexuel de la femme, en d’autres termes le manque d’envie de faire l’amour. Ce mal toucherait 10 à 30% des femmes dans le monde selon le journal Libération et se révèlerait souvent pendant la grossesse ou à l’arrivée de la ménopause.

Lybrido et Lybridos ne sont pas les premiers viagra pour femme. Par exemple, un patch à la testostérone a été mis sur le marché français en 2007. Ce patch avait pour but de résoudre les problèmes d’origine hormonale en délivrant de la testostérone directement dans le sang. Cependant, selon la gynécologue Odile Buisson les troubles du désir sexuel peuvent générer une détresse psychique, c’est pour cela que le Lybrido et plus particulièrement le Lybridos agiront différemment que le viagra pour homme puisqu’ils combinent à la fois de la testostérone et du buspirone, qui agit sur l’anxiété. La Lybrido agirait donc sur l’aspect physique (les hormones) et psychologique (l’appétit sexuel) du problème.

Si le Lybrido et autres dérivés ont été vus comme une victoire par les féministes, certains s’inquiètent déjà des répercussions d’un tel produit.  « L’inquiétude principale est la nécessité de ne pas transformer les femmes en nymphomanes » souligne le docteur Andrew Goldstein de Washington dans un article de Magicmaman.com. D’un autre coté, il faut veiller à ce que les femmes ne prennent pas ce médicament sous la pression sociale ou sous celle de leur partenaire a expliqué Julie Muret, porte-parole de l’association Osez le féminisme.

Le FDA (Food and Drug Administration) a refusé la mise sur le marché du Lybrido à présent mais d’autres tests sont prévus dans les prochaines années. Les laboratoires américains pont pour but de commercialiser ce viagra féminin d’ici 2016.

 

 

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (2)
  1. MARIANNE     | Reply

    Je suis l’évolution du lybrido depuis 2 ans et le recul de sa sortie d’année en année me révolte et m’afflige au plus haut point. Ces messieurs les « autorisateurs » sont bien aises avec leur pillule bleue, ils ont de quoi se satisfaire, mais pourquoi se priver d’un partage équitable du plaisir ? et laisser les femmes sur la touche ? nous ne sommes pas des poupées gonflables et devant tant d’égoïsme masculin, je comprends que les femmes se tournent vers les femmes… attention, messieurs, le danger n’est peut être pas que l’on devienne nympho mais que vous vous retrouviez entre mec ! Perso je subis mon insensibilité depuis 50 ans et tant que je suis encore dynamique, j’aimerai bien profiter quelques années. Le temps qui passe actuellement dans ma vie n’est plus à perdre et les attentes imposées sont indécentes !
    S’il y a moyen de se procurer le lybrido dans d’autres pays que la france, merci de me le communiquer. Me je cherche régulièrement tous azimuts. cdlt

  2. Rosa     | Reply

    Je suis bien d’accord avec toi! Les hommes, eux, ne pourraient pas restés sans solution! Et puis, lorsqu’il s’agit du désir féminin, c’est toujours perçu comme très complexe car forcément c’est psychologique! Alors allons allègrement perdre notre temps en thérapie. Et j’en ai fait…croyez-moi. Les hommes eux, n’ont juste qu’à booster leur appétit sexuel en prenant leur petit comprimé… Je comprends la peur qu’ont certains, que la femme soit instrumentalisée: « j’ai pas envie ce soir, je suis fatiguée et j’ai encore du boulot. Beh qu’est ce que t’attends pour prendre ton librido? Moi j’ai envie, alors prend ton cachet et c’est parti! » Cette peur me semble légitime en fin de compte. Mais moi qui suis privée de sexualité, de plaisir, de cette détente si utile, je suis condamnée à voir mon couple s’étioler, la détresse de mon compagnon… Et moi m’endurcir de jour en jour (c’est pas pour rien qu’on dit « quelle mal baisée », moi je suis sûre que je gagnerai beaucoup en terme de bonheur de vie). Quel désolation, quel gâchis! Pourquoi les femmes sont elles toujours perçues comme de potentielles « victimes »? À cause de cela, c’est l’ensemble de toutes les femmes qui sont punies, privées du plaisir sexuel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *