Santé

Les jeunes adultes de plus en plus touchés par les AVC

Catégorie : Santé rédigé par DocDuNet / 28/11/2013

accident cardio vasculaire

Selon une étude française, les accidents vasculaires cérébraux ont augmenté depuis une trentaine d’années chez les moins de 55 ans.

C’est le docteur Yannick Béjot, neurologue au Centre Hospitalier Universitaire de Dijon, qui est l’auteur de ces recherches, publiées dans la revue Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry. D’après les résultats observés, le nombre d’AVC chez les jeunes adultes a doublé en France entre 1980 et 2010.

Cette étude a concerné l’agglomération de Dijon, car c’est le seule en France qui possède des données exploitables pour ce type de travaux scientifiques.

Parmi une population de 150 000 habitants, 205 patients de moins de 55 ans ont été touchés par un AVC entre 2003 et 2011, alors qu’ils n’étaient que 117 entre 1985 et 1993. Bien que ce taux reste très bas chez cette tranche d’âge (0,02%), le fait que ce nombre ait doublé est significatif pour les scientifiques chargés de la question.

Ainsi, au total, la part des jeunes adultes représente pratiquement 12% des AVC contre 9% dans les années 80. La première cause de cette augmentation serait le tabagisme. En effet, le fait de fumer accélère le durcissement des artères par des dépôts adipeux et favorise le développement de caillots de sang qui peuvent boucher la circulation sanguine. La cigarette multiplie ainsi par 2 à 4 le risque d’AVC.

Les autres raisons sont le diabète, l’obésité, et dans une moindre mesure la consommation de cannabis, qui peut créer des spasmes dans les artères.

C’est pourquoi les auteurs de l’étude recommandent une politique de prévention concernant les accidents vasculaires cérébraux, en insistant notamment sur la qualité de l’hygiène de vie, en surveillant son alimentation, en pratiquant une activité sportive et en arrêtant de fumer.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (0)
  1. Pingback: Les jeunes adultes de plus en plus touch&eacute...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *