Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Les raisons pour lesquelles le chèque santé devrait être démocratisé

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 23/10/2014
jeune fille heureuse

L’accès aux soins médicaux est devenu un luxe pour un grand nombre de foyers. Il leur est pratiquement impossible d’accéder à des traitements spécifiques non remboursés par la Sécurité Sociale comme les séances de kinésithérapie. Avec la distribution du chèque santé lancée par le gouvernement au mois de janvier 2008, les personnes aux revenus modestes ont le privilège d’obtenir une bien meilleure couverture maladie. Certaines conditions sont à remplir pour bénéficier de cette aide financière dont le montant diffère selon l’âge et la situation financière du bénéficiaire. Il faut entre autres être un résident français depuis trois mois au minimum, en situation régulière et non-bénéficiaire de la CMU complémentaire.

Une start-up française à Montpellier, dont Care Labs, dirigée par Vincent Daffourd, s’est inspirée de cette aide médicale fournie par l’Etat pour créer un ticket santé destiné spécialement aux entreprises. Tout comme un chèque-cadeau, le fameux chèque santé de Care Labs dont l’utilisation sera en vigueur à compter du 1er janvier 2015 permettra aux employeurs d’améliorer le bien-être de leurs salariés.

Vers l’amélioration de la santé en entreprise

L’objectif de la start-up montpelliéraine est d’offrir aux Français le privilège de bénéficier des soins préventifs que les mutuelles et la Sécurité Sociale ne sont pas prêtes à cautionner. Le nouveau chèque santé de Care Labs revêtira la forme d’une carte à puce ou d’un code à imprimer utilisables via une application installée sur un Smartphone. Le montant du chèque s’élève à 156 € par an par salarié au maximum. La durée d’utilisation n’est pas fixée. Ce dispositif de financement innovant permettra aux usagés d’accéder aux soins des kinésithérapeutes, nutritionnistes, ostéopathes, coachs sportifs, chirurgiens esthétiques ou encore dermatologues.  Une liste mettant en évidence les spécialistes pouvant collaborer avec les entreprises qui décident de distribuer le Chèque Santé à leurs employés sera publiée. Notons que la mise en vente du dispositif a déjà débuté et nombreuses sont les entreprises qui s’y intéressent. Les employeurs et les salariés devront en tirer un maximum de profit. Ces derniers pourront payer les consultations et acheter divers produits de soins. Les employeurs se verront par contre exonérer de leurs charges et pourront améliorer leur image.

La démocratisation du Chèque Santé pourrait améliorer la sécurité et la santé des travailleurs européens. Notons que l’Eu-Osha a déjà dénoncé l’impact négatif du stress lié au travail qui s’afflige à un grand nombre de salariés en Europe. Une perte d’argent assez conséquente est en effet enregistrée. Selon les statistiques, l’Union européenne a dépensé 151 milliards d’euros depuis le début de l’année 2014 pour couvrir la perte de productivité due à l’absentéisme et la maladie, les frais de santé des travailleurs ainsi que les allocations pour inaptitude. Chaque pays membre de l’UE œuvre actuellement à mettre en place un plan de financement visant à améliorer la santé en entreprise comme la réduction des primes d’assurance, l’octroi de diverses subventions publiques ainsi que le lancement d’une application visant à faciliter la prise de rendez-vous chez les professionnels de la santé.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *