Editorial

Lunettes connectées : elles gardent votre santé à l’œil

Category: Editorial Written by Doc Du Net / 30/05/2014
femme avec lunettes jins meme

Dans la gamme des objets connectés liés à la santé, je voudrais les lunettes. Et c’est le fabricant japonais Jin Co qui s’y colle en proposant toute une gamme de modèles capables de mesurer vos statistiques de santé.

Les objets connectés ont le vent en poupe. Les lunettes tout particulièrement depuis que Google et Epson ont commercialisé leurs premiers modèles – respectivement les Glass et les Moverio – outre Atlantique. Mais la dernière innovation en date vient du pays du Soleil Levant avec les Jins Meme, de l’opticien nippon Jin Co.

Contrairement à leurs concurrentes, elles n’ont aucune application de réalité augmentée mais s’attachent à mesurer quelques données statistiques liées à la santé de leurs porteurs. Elles permettront par exemple, via des petits capteurs électro-oculogrammes, de détecter le niveau d’énergie et le niveau de fatigue en analysant mouvement de tête et clignement des yeux. Autre application possible : le décompte des pas ou des calories brûlées lors d’un exercice.

Sortie prévue : printemps 2015

Toutes les données collectées sont envoyées au smartphone de l’utilisateur via Bluetooth selon le principe des appareils connectés. Ce dernier sera ainsi averti des risques de prendre le volant ou encore de l’intérêt de prendre une pause quand il ne parvient pas à le déterminer lui-même…

Relayé sur le site PC World, Hitoshi Tanaka, le président de Jin, s’est réjoui qu’alors que « jusqu’à présent, les lunettes étaient utilisées uniquement pour voir l’extérieur, nous pouvons désormais voir ce qui se passe à l’intérieur de l’utilisateur. »

Le fabricant s’est en outre attaché à conserver un aspect naturel à ses montures pour que les Meme puissent se fondre dans le décor. Une version solaire ainsi que des verres correcteurs à ajouter sur la monture connectée sont par ailleurs également annoncés. Il faudra en revanche se montrer patient avec d’espérer les chausser. Leur commercialisation n’est en effet pas prévue avant le printemps 2015 au Japon. Leur prix devrait tourner entre 500 et 700€.

Thank for sharing!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *