Editorial

Diabète : sortie prochaine du pancréas artificiel connecté à iPhone

Category: Editorial Written by Doc Du Net / 23/06/2014
test diabétique

Bonne nouvelle pour les malades du diabète de type 1, notamment pour ceux en attente d’une greffe d’organe ou ceux qui suivent un traitement à vie. Les chercheurs de l’Université de Boston et du Massachusetts General Hospital viennent de mettre au point un prototype de pancréas artificiel. Les résultats de cette étude publiés dans le New England Journal of Medicine, évoquent que ce pancréas artificiel aide à contrôler la glycémie de manière étonnante.

En France, 200.000 personnes souffrent de diabète type 1. Ces patients sont obligés de s’injecter plusieurs doses d’insuline quotidiennement afin de mieux contrôler leur taux de glucose sanguin. Un patient atteint de diabète type 1 présente une insuffisance de sécrétion d’insuline causée par la destruction des cellules du pancréas ou cellules bêta des îlots de Langerhans. Selon Steven Russell, professeur adjoint de médecine au Massachusetts General Hospital et co-auteur de l’étude, «  le pancréas artificiel réduit les valeurs moyennes de glucose à des niveaux qui sont associés à une réduction significative du risque de complications diabétiques ”. Ce dispositif est composé d’un iPhone 4S avec deux pompes automatiques, qui détermine automatiquement le taux de sucre dans le sang chez les malades de diabète type 1.Le pancréas artificiel injecte de manière automatique l’insuline via les informations venant un capteur de glucose sous-cutané. Cette recherche a été menée sur 2 groupes , le premier groupe composé de 20 adultes a été suivi pendant 5 jours , le second groupe composé de 32 jeunes dans un centre pour enfants malades de diabète type 1. Les 2 groupes respectifs ont utilisé le pancréas artificiel pendant ces 5 jours. L’étude a montré que ces personnes atteintes de diabète type 1 arrivent à mieux contrôler leur taux de sucre dans le sang . Le pancréas artificiel aide à réduire de 37% le risque de crise d’hypoglycémie chez l’adulte et de plus de 50% chez les jeunes. L’étude a également montré que les 2 groupes présentent une glycémie stable durant la nuit.

Résultats prometteurs

Le Dr Russell affirme que : ” le pancréas artificiel gère la glycémie moyenne à des niveaux qui réduisent considérablement le risque de complications diabétiques.” et d’ajouter que “le pancréas artificiel dépasse nos attentes “. En effet, le pancréas artificiel permet de contrôler efficacement la glycémie d’une part, et d’autre part, il offre une meilleure qualité de vie aux patients en leur évitant une auto surveillance glycémique quasi permanente. Le dispositif affiche une réelle performance surtout chez les jeunes.

Même si les résultats sont prometteurs, des essais devront encore se faire. Le Dr David Harlan, chef du service diabétique du centre médical de l’University of Massachusetts, n’ayant pas participé à l’étude, recommande la prudence face à ces résultats, en affirmant que « les risques que la pompe ait un problème avec les infusions des deux hormones sont importants et nécessitent une vigilance constante pour les personnes diabétiques. »

Thank for sharing!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *