Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Pilules contraceptives : prenez vos précautions

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 23/11/2011

Alors que la pilule est le moyen de contraception favori des femmes, une étude vient de révéler qu’au moins une femme sur trois ignore les fonctions et les conditions d’utilisation des pilules contraceptives. La pilule est certes un moyen efficace pour prévenir  une grossesse, mais elle nécessite également un contrôle et  un bilan complet. Quelles sont donc les étapes à suivre pour une contraception sans complication ?

Bien qu’elles soient généralisées, les pilules contraceptives sont loin d’être anodines. Avec un fort taux d’estrogènes, les pilules contraceptives  peuvent entraîner de lourdes complications, notamment des maladies cardiovasculaires. Parmi les autres effets indésirés, les pilules contraceptives peuvent être aussi responsables de thrombose ou de phlébite (caillots dans le sang).Il est donc indispensable de faire un diagnostic complet afin d’identifier les facteurs.

Un examen complet

Lors de votre examen clinique, le médecin analyse la présence d’antécédents personnels ou familiaux. Les éléments qui nécessitent plus d’attention sont principalement, les accidents cardiaques, ou le diabète particulièrement dangereux. D’autres examens biologiques sont parfois nécessaires pour dépister des anomalies qui pourraient entraîner la contre-indication aux pilules contraceptives

Une prise de sang régulière

Les médecins recommandent d’effectuer une prise de sang trois à six mois suivant le début de la prise de la pilule. La prise de sang permet de détecter une éventuelle hyperlipidémie ,début de diabète ou un mauvais cholestérol. Si votre analyse est normale, il faudra la renouveler tous les cinq ans selon les recommandations de l’Agence nationale. En cas d’anomalie lipide ou glycémique, un bilan supplémentaire sera requis avant la prise de pilules contraceptives.

Gare aux antécédents

S’il existe des antécédents de phlébite ou d’embolie chez les personnes de moins de 50 ans, un bilan de coagulation sera indispensable pour rechercher une anomalie. Les pilules contraceptives ne peuvent être donc prescrits si l’un de ces facteurs se présente. De la même manière, les pilules contraceptives sont proscrites en cas d’excès de poids. Malgré les idées reçues, certaines femmes diabétiques peuvent recourir aux pilules contraceptives à condition qu’elles aient moins de 25 ans, et qu’elles ne présentent aucun autre facteur de risque.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *