Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Piqûres de guêpe ou d’abeille comment éviter les réactions allergiques

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 18/07/2014
guepe ruche allergies

Nous restons sur le thème des allergies cette semaine, après l’iPad, les abeilles. En effet, les piqûres de guêpes ou d’abeilles peuvent entraîner des symptômes modérés, mais dans certains cas, elles peuvent être fatales chez les personnes allergiques. En France, on recense tous les ans, une quinzaine de décès causés par ces piqûres d’hyménoptères.

Suite à une piqûre d’abeille ou de guêpe même sans gravité, la prudence est de mise notamment chez les personnes allergiques. Une piqure de guêpe ou d’abeille laisse apparaître une inflammation ou une rougeur accompagnée de douleur à l’endroit de la piqûre. Dans d’autres cas, la piqûre s’accompagne de démangeaisons, d’œdème au niveau du visage, d’une baisse brutale de la tension. Dans le pire des cas, elle peut s’avérer mortelle. En cas de piqûre, le premier réflexe consiste à extraire le dard de la guêpe, s’il est encore enfoncé sur la peau. Il faut faire très attention à ne pas libérer le venin, donc évitez de le comprimer. Après l’avoir enlevé soigneusement à l’aide de carte bancaire ou avec les ongles, appliquez sur la plaie du désinfectant ou un antiseptique. Près de la piqure pour diminuer la douleur, on peut placer une source de chaleur comme un pansement réchauffé au micro-ondes ou encore le bout d’une cigarette (attention à ne pas se brûler). Eviter également de placer un glaçon, cela risque de conserver le venin.

Adoptez la prudence

En cas d’œdèmes (suite à une piqûre au visage), de fièvre, de vomissements, de perte de connaissance, de difficulté à respirer, de nausées, de rougeurs et de démangeaisons généralisées…, il est impératif d’appeler au plus vite les agences. Les personnes ayant développé une réaction allergique à la piqûre de guêpe dans le passé doivent toujours se munir d’une trousse d’urgence composée d’un kit d’adrénaline injectable (délivré sur ordonnance) afin d’éviter les réactions violentes comme le choc anaphylactique (réaction allergique violente pouvant être fatale).

Pour éviter les piqûres, quelques règles sont à suivre : éviter de porter des parfums ou eaux de toilette près des zones d’apiculture ou de nids d’insecte ; éviter les vêtements de couleurs sombres ; à la mer ou à la piscine, vérifiez soigneusement votre serviette de bain ; en pleine nature, évitez de vous balader pieds nus ou en sandales….

 

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *