E-santé

Actu e-santé (santé connectée), innovation et quantified-self

Une prise de sang sans piqûre ? Ok Google !

Catégorie : E-santé rédigé par DocDuNet / 14/12/2015
Tasso Blood Draw pour la prise de sang

Google, le géant américain du net ne se limite pas au monde connecté, bien au contraire. L’entreprise de la Mountain View dont le groupe s’est récemment structuré sous une holding nommé Alphabet, effectue en effet de nombreuses recherches de pointe, pour le monde bien réel, entre autre le monde médical et la santé de manière plus générale. Son laboratoire, Google X, met régulièrement au point des innovations aussi futuristes qu’invraisemblables au premier regard. La dernière en date : une invention qui permettrait d’effectuer une prise de sang sans aiguille. Ingénieux, n’est-ce pas ?

Une prise de sang sans seringue

Qui aime les prises de sang ? Pas grand-monde… bon gré mal gré il faut pourtant s’y soumettre. Peut-être plus pour longtemps… Google vient en effet de voir son brevet déposé en mai de l’année dernière validé par l’autorité compétente, l’USPTO, l’office américain des brevets et des marques de commerce.

Son invention ? Un petit appareil qui permettrait de prélever une goutte de sang sans pour autant piquer le patient. Le principe est simple : le petit dispositif se placerait directement sur la peau et aspirerait les globules rouges présents au niveau de l’épiderme. L’échantillon ainsi prélevé serait stocké dans une capsule sous pression pour être analysé aussitôt. Pour que ce petit laboratoire portatif soit vraiment efficace, il s’agit en effet d’avoir les résultats du prélèvement tout de suite, en temps réel. Une smartwatch, autrement dit une montre intelligente, c’est-à-dire connectée devrait parachever l’ensemble.

La santé révolutionnée par l’e-santé

Les progrès techniques et technologiques grâce aux prouesses des dispositifs connectés sont en train de révolutionner l’acte médical et le rapport au soin du patient.

Cette invention serait envisagée avant tout pour alléger le quotidien des diabétiques. Ces derniers doivent en effet contrôler plusieurs fois par jour leur glycémie. Cette technologie leur permettrait alors d’effectuer ces contrôles sans douleur. Le diabète semblant d’ailleurs grandement intéresser Google qui a déjà validé un brevet pour des lentilles qui, en analysant les larmes de son porteur, permettraient également de contrôler la glycémie.

Mais ce n’est pas tout : pilule avec capteurs intégrés (nanoparticules) pour détecter les cellules cancéreuses, cuillère contre les tremblements pour les patients souffrant de la maladie de Parkinson… Bienvenue au 21ème siècle !

 

En savoir plus
Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *