Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Retarder ses règles : bonne ou mauvaise idée ?

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 16/12/2011

Les règles ne sont jamais faciles à gérer pour une femme. Lorsqu’elles sont douloureuses ou trop abondantes, les règles peuvent parfois ruiner notre quotidien. Et les laboratoires pharmaceutiques l’ont bien compris. Depuis plusieurs semaines, la pilule pour retarder ses règles connaît en effet un véritable succès dans les pharmacies mais à quel prix ? La pilule pour retarder ses règles est-elle  réellement sans danger pour la santé ?

Seasonale aux Etats-Unis ou Norethisterone, en France, les pilules pour retarder ses règles  font peu à peu leur entrée dans les pharmacies en France. Néanmoins, si ces pilules apparaissent comme une solution idéale pour certaines, elles restent un recours médicamenteux plutôt controversé.La pilule pour retarder ses règles  consiste en effet à prendre quotidiennement 84 pilules suivi de sept pilules inertes. Ce programme permet ainsi aux femmes de sursoir à leurs menstruations pendant douze semaines. Mais pour certains scientifiques, cette surdose d’hormones peut avoir des conséquences sévères pour la santé.

En effet un bon nombre de scientifiques ont émis l’hypothèse  qu’une consommation excessive d’hormones pouvait entrainer des maladies auto-immunes ou certains cancers. Les chercheurs s’inquiètent des répercussions qu’elles pourraient avoir sur le système endocrinien.

Dernièrement une étude menée sur 1400 femmes sur une période d’un an en cycle de 90 jours a montré qu’il n’avait aucune augmentation des risques pour la santé par rapport à la prise conventionnelle.

L’inquiétude de nombreux scientifiques n’aurait ainsi peut être pas lieu d’être. La pilule contraceptive en continu fait son chemin. Si elle était exclue dans les programmes de certains scientifiques, elle est désormais , intégrée  auprès de toutes la pharmacies au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Si vous avez déjà utilisé Norethisterone ou une autre pilule similaire, faites nous part de votre expérience sur Twitter @MedecinsurInter .

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (0)
  1. Blog Mode     | Reply

    Le must serai de ne plus avoir ses règles parce que merci bien l’arnaque des « saignements de privation » lorsqu’on prend la pilule… C’est même pas comme si elle pouvait nous rassurer tous les mois et nous prouver qu’on est pas enceinte.
    Ne pas avoir ses règles, ça changerai la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *