Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Snapzheimer… pour ne pas oublier les malades d’Alzheimer

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 23/04/2014
alzheimer sur snapchat

«Des souvenirs qui s’effacent en 10 secondes c’est drôle… 

Sauf quand ça devient votre réalité ». Voilà le slogan de la campagne Snapzheimer réalisée par la Fondation Médéric Alzheimer. Elle vise principalement les jeunes pour les sensibiliser à la maladie d’Alzheimer à laquelle ils seront confrontés de près ou de loin un jour. Aujourd’hui, ce sont plu de 850 000 français qui souffrent de cette maladie. C’est donc via la célèbre application Snapchat, un outil de partage éphémère de photos, que les jeunes peuvent prendre conscience de cette maladie.

Pour faire passer le message, CLM BBDO a sélectionné 900 000 utilisateurs de l’application grâce à la base de données du groupe Beaumanoir, partenaire de cette opération de grande envergure, qui recevront des photos de la campagne pour une durée de 10 secondes avant qu’elles ne s’effacent pour laisser place à un message de sensibilisation et un lien vers le site où tout est expliqué en détail sur la maladie. Cette campagne s’inscrit dans la lignée d’un documentaire réalisé par Mathieur Demy sur la base du volontariat.

I-Remember, le site pour marquer des souvenirs

Sans vous et votre partage de souvenirs, ce site va disparaître ! Alzheimer abîme les souvenirs des personnes touchées et les fait disparaître. Aussi, la Fondation Recherche Médicale a imaginé I-Remember, « Je me souviens » en français, qui permet aux internautes de partager leurs souvenirs pour éviter que le site ne s’efface. Tous les jours, ce sont des milliers de photos qui sont partagées afin de marquer des souvenirs et en alimentant le site, il subsistera, le cas échéant, il disparaîtra.

Les créateurs de I-Remember expliquent que la « métaphore digitale de l’effet de la maladie sur le cerveau et la mémoire, ce site Internet a la particularité d’être éphémère. S’il n’est pas régulièrement alimenté en souvenirs, il disparaît petit à petit jusqu’à ce qu’on ne puisse plus naviguer dessus ». Rendez-vous donc sur le site et n’hésitez pas à poster une photo et à raconter en quelques lignes seulement le souvenir qui lui est associé. Vous pouvez également réaliser un don au profit de la recherche contre la maladie d’Alzheimer.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *