Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Tourisme spatial : les malades chroniques resteront sur terre

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 05/12/2014
Virgin-galactic-espace

Article invité : Aujourd’hui, Romy nous explique comment le tourisme spatial peut avoir des conséquences sur notre santé.

 

Rêve inaccessible il y a encore quelques années, le tourisme spatial sera bientôt accessible à tous, c’est en tous cas ce que nous promet le PDG de Virgin Galactic Richard Branson. Cependant, une étude américaine nous révèle que tout le monde ne pourra pas voyager dans l’espace, notamment les personnes ayant des problèmes de santé.

Cette étude, dirigée par l’équipe du professeur adjoint de médecine aérospatiale de l’université du Texas au États-Unis, Tarah Castleberry, démontre que les personnes souffrant de maladies chroniques ne pourraient peut-être pas supporter le voyage.

Pendant cette étude, les médecins ont testé 335 personnes volontaires et malades chroniques. L’équipe du professeur Castleberry les a placés dans une centrifugeuse simulant les accélérations d’un vol spatial.

Une expérience qui révèle certains problèmes

Après deux jours d’expérimentation, deux tiers des participants ont perdus connaissance ou ont eu une vision floue. De plus, près de 20% des volontaires ont souffert de nausées et 6% d’une douleur à la poitrine.

Ainsi, les scientifiques ne savent pas exactement quelles maladies pourraient poser problème. Mais ils peuvent affirmer que les personnes souffrants d’hypertension, de problèmes cardio-vasculaires ou pulmonaires, ou de diabète seraient source de préoccupation et donc ne pourraient peut-être pas participer au voyage.

Sur le sujet du tourisme spatial, Bernard Cornet, chef de projet à l’Institut de médecine et physiologie spatial de Toulouse, explique que « dans la  plupart des pays, les candidats sont informés des risques encourus. » Il assure aussi que les candidats ont l’obligation de comprendre les risques qu’un voyage dans l’espace encourt avant d’y participer. Ils doivent ainsi remplir une brochure dans laquelle ils déclarent être au courant des dangers potentiels et sont entièrement responsables en cas de problème.

Notons que même si les scientifiques recherchent activement une solution pour commencer à envoyer des touristes dans l’espace, ils sont loin de pouvoir la trouver. Effectivement, le coût des recherches et des voyages reste très élevé, entre 12 à 23 millions d’euros l’aller-retour. Certains événements perturbent aussi les recherches, par exemple le terrible accident du SpaceShipTwo de Virgin Galactic, suivi par l’explosion au décollage de la fusée Antarès.

Malgré cela, Richard Branson, a annoncé quelques heures après le crash que « l’aventure spatiale ne faisait que commencer ». Un espoir pour les passionnés de l’espace.

 

 

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *