Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Trop de sel dans les médicaments effervescents

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 29/11/2013

effervescent

Il y aurait trop de sodium dans les comprimés effervescents , dispersibles ou solubles, ce qui augmenterait le risque d’hypertension artérielle et d’accident vasculaire cérébral.

C’est une étude britannique parue dans le British Medical Journal qui pointe du doigt le taux trop élevé de sel dans ce type de médicaments et qui peut être dangereux pour les patients atteints de maladie cardiovasculaire.

Le docteur Jacob George et son équipe de chercheurs du Ninewells Hospital de Dundee (Ecosse) ont ainsi établi qu’un comprimé de paracétamol de 500 mg effervescent peut contenir jusqu’à 18,6 mmol/l de sodium. Cela signifie qu’une personne qui en prend 8 par jour (soit la posologie maximum autorisée) dépasse ainsi la quantité de sel quotidienne recommandée (104 mmol/l).

Pour mener à bien les travaux, les scientifiques ont étudié un groupe d’1,3 millions d’individus durant 7 ans et se sont intéressés aux 61 000 patients qui ont connu un accident cardiovasculaire. Dans le même temps, ils ont mené leurs recherches sur 24 médicaments au taux de sodium élevé.

Un facteur de risque artériel

Ils ont alors constaté que chez les personnes victimes d’un AVC, la part de ceux qui avaient pris un médicament avec un fort taux de sel était supérieure de 22% à la moyenne. De même, le risque d’hypertension était multiplié par 7 lorsque les patients consommaient un traitement avec du sodium. Enfin, la mortalité pour raisons vasculaires augmentait de 25% chez ceux qui prenaient ce type de médicaments.

Ainsi, les chercheurs soulignent que « les médecins devraient prescrire les formulations contenant du sodium avec prudence et seulement s’il y a des raisons valables de le faire ». Par ailleurs, ils déconseillent de prescrire ces traitements à des individus victimes d’hypertension. Enfin, les scientifiques recommandent d’indiquer clairement la proportion de sodium sur les étiquettes de ces médicaments.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?
Comments (2)
  1. Elwing     | Reply

    Ce fait est bien connu des pharmaciens qui d’ailleurs s’ils font bien leur boulo vont déconseiller les formes effervescente aux clients qu’ils connaissent s’ils les savent atteint d’hypertention (ou sous traitement corticoïde) ou alors poser la question si la personne ne donne pas ses antécédents.

  2. Pingback: Trop de sel dans les médicaments efferve...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *