Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Un contraceptif masculin à prix réduit qui verra le jour en 2017

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 12/09/2014
Mesdames, et si vous n'aviez plus besoin de prendre la pilule ?

Le projet de concevoir un contraceptif masculin devrait bientôt voir le jour. Baptisé Vasalgel, il sera disponible sur le marché à compter de 2017 selon le Daily Beast. C’est un gel sans hormones à injecter dans le canal déférent pour arrêter les spermatozoïdes dans leurs parcours. C’est le Dr Sujoy Guha qui est à l’origine de cette méthode de contraception pour homme révolutionnaire. Le spécialiste a élaboré ce dispositif voilà une quinzaine d’années. Une ONG américaine du nom de Parsemus Foundation prend par contre en charge son développement. Cet organisme a choisi comme objectif de relancer les projets médicaux abandonnés et de rechercher une méthode contraceptive peu onéreuse.

A noter que New York Times a déjà annoncé vers le début de l’année 2014 l’éventuel lancement d’un nouveau système contraceptif. Le journal faisait entre autres allusion au Vasalgel et a mis en avant son arrivée sur le marché américain dans un futur proche.

Un concept innovant

Au lieu d’être une pilule, Vasalgel revêt l’aspect d’un gel obtenu à partir du polymère. Ce produit chimique a pour principal rôle d’embrouiller les membranes des spermatozoïdes afin de les empêcher de féconder les ovules. Grâce à l’action du polymère, les spermatozoïdes ont en effet du mal à se déplacer et d’atteindre leur cible. C’est un processus simple et indolore. A préciser que le mode de fonctionnement du Vasalgel est similaire à celui de la vasectomie. Cette nouvelle contraception a un effet de longue durée. La seule différence, c’est qu’elle est réversible, de quoi enlever le doute chez la gent masculine qui désire encore avoir un enfant dans l’avenir. Pour stopper les effets du Vasalgel, il suffit de faire une nouvelle injection selon un responsable de la fondation Parsemus.

Pour le moment, le Vasalgel n’a été testé que sur les babouins. Mais les résultats constatés sont très prometteurs. Les chercheurs ont injecté le fameux gel sur trois babouins pendant six mois. Ces derniers ont été mis au contact de 10 à 15 femelles. Au bout de cette période d’essai, aucune grossesse n’a été constatée. La fondation projette actuellement de tester le processus inverse qui consiste notamment à faire disparaître l’effet du contraceptif. Pour information, les tests sur les hommes devraient débuter en 2015. En cas de résultats concluants, la production en masse du Vasalgel et sa mise en vente en outre-Atlantique pourrait alors commencer. Pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixée, la fondation prévoit de vendre ce gel spécial à un prix de 800 $.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *