Archives

Articles ayant été archivés. Ces articles ne sont plus rangés par catégories mais demeurent accessibles pour la postérité !

Le vaccin anti-grippe réduirait le risque de crise cardiaque

Catégorie : Archives rédigé par DocDuNet / 01/11/2012

vaccin anti grippal

2 à 8 millions de personnes sont atteintes de la grippe saisonnière en France chaque année, parmi lesquels on compte entre 1500 et 2000 décès selon l’Institut Pasteur.

Une étude réalisée par le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire a révélé que le vaccin contre la grippe protège le coeur et réduit le risque d’infarctus.

Les bienfaits du vaccin pour les personnes à risque

Les chercheurs se sont appuyés sur quatre recherches cliniques menées entre 1998 et 2004 sur 3277 patients. La moitié d’entre eux a été vaccinée alors que l’autre a reçu un placebo. Il s’est avéré que les personnes protégées ont vu réduire de moitié le risque de crise cardiaque et de 40% le risque de décès par un infarctus.

Selon l’établissement de soins américain, MayoClinic, les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ont plus de risque de mourir en attrapant la grippe que celles ne souffrant d’aucune condition chronique.

En effet, si l’on a des problèmes cardiaques,  le virus de la grippe dans notre organisme risque d’engendrer des complications telles que la pneumonie, des problèmes respiratoires ou une crise cardiaque. La maladie peut également provoquer la déshydratation et aggraver certaines conditions dont vous souffrez telles que le diabète ou l’asthme.

Comment s’y prendre ?

En France, seulement moins de la moitié des personnes en danger se sont fait vaccinées l’année dernière. Il est donc important d’y penser dès maintenant, avant que les virus grippaux commencent à se propager.

Si le vaccin est recommandé aux personnes de plus de 65 ans, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) estime que les femmes enceintes ainsi que les personnes obèses sont également concernées.

S’il s’agit de votre premier vaccin contre la grippe, il est nécessaire de consulter votre médecin afin qu’il vous le prescrive. Votre pharmacien vous le fournira ensuite gratuitement et vous pourrez vous faire injecter par un infirmier.

Pour ceux qui ont déjà été vaccinés, il suffit de retirer le vaccin directement à la pharmacie avec le bon attestant la prise en charge par l’Assurance maladie.

Cet article va-t-il intéresser vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *